Smash the Cake

sandy-kohlmayer-photographie-Shay-Smashcake-versailles-web-1Pour les un an de ma petite dernière, j’ai eu envie de réalisé un smash the cake (une séance photos où on laisse le bébé faire ce qu’il veut de son gâteau). J’adore l’idée car forcement cela nécessite un joli gâteau, et J’adore les jolis gâteaux.

Si vous avez envi de voir plus de photos de cette jolie séance, n’hésitez pas à aller faire un tour sur mon site pro, jolie bouille à bisous mise à l’honneur !

sandy-kohlmayer-photographie-Shay-Smashcake-versailles-web-3

Pour cette recette j’ai fait hyper simple, j ai donc opté pour une génoise rapide (sans bain marie) et une crème chantilly-mascarpone légèrement sucrée et colorée.

sandy-kohlmayer-photographie-Shay-Smashcake-versailles-web-10

Ingrédients pour la génoise:

4 œufs

125 g de sucre en poudre

125 g de farine

1/2 sachet de levure chimique

Ingredients pour la crème fouettée:

250 g de mascarpone

30 cl de crème liquide (min 30% de mat gr)

3 cs de sucre glace

un peu de colorant alimentaire (facultatif)

sandy-kohlmayer-photographie-Shay-Smashcake-versailles-web-2

Preparation:

Il faut un robot de type KitchenAid car il faut aller très vite pour éviter que la pâte ne tombe de trop.

Préchauffer le four à 180. Préparer et peser tous vos ingrédients (séparer les jaunes des blancs d’oeufs, mélanger la farine à la levure et beurrer/fariner un moule)

Battre les blancs d’oeuf au batteur jusqu’à ce qu’ils commencent à devenir fermes. Ajouter le sucre tout en laissant le batteur en marche. Diminuer la vitesse puis incorporer les jaunes d’oeuf puis la farine. Arrêter le fouet des que le mélange devient au homogène ( il faut que cela se fasse vite car vous risqueriez d’avoir une génoise trop compacte). Verser dans le moule et enfourner 20 à 25 minutes.

Une fois que votre génoise est bien refroidie, préparer la crème fouettée.

Dans le robot commencer à battre la mascarpone jusque à ce qu’elle soit lisse. Ajouter la crème liquide et le colorant. quand la crème commence a devenir un peu ferme, ajouter le sucre glace.

Arrêter le robot quand la crème est bien épaisse et la mettre dans une poche à douille.

Découper dans la longueur votre génoise, la garnir et décorer à votre gout aussitôt.

Placer au réfrigérateur jusqu’au moment de la dégustation ou de la séance « smash the cake »

sandy-kohlmayer-photographie-Shay-Smashcake-versailles-web-32

Bon Appétit!

Publicités

Soupe de poulet Thaï, Tom Kha Kai

 

01092015-IMG_6605-2

Cette délicieuse soupe thaïlandaise au saveurs exotiques est un billet sans retour pour un voyage des papilles! Je ne remercierai jamais assez mon amie Kes, pour m’avoir fait découvrir son pays à travers tant de plats aussi délicieux les uns que les autres…

Ingrédients (pour 4 personnes):

750ml de bouillon de volaille
4 feuilles de kaffir lime +2 émincées finement
2 tiges de citronnelle coupée en tronçons de 5cm + 1 petit coupé en fines lamelles
20g de galanga
2cs de coriandre fraiche émincée finement + une poignée de feuilles de coriandre
400g blancs de poulet
150g de champignons de paris
250ml de lait de coco
1 cs de sauce poisson
1cc de sucre palme ou sucre roux
le jus d’un citron vert
2 piments oiseau rouges (1 seul pour les moins courageux)

Préparation:

Preparer tous les ingrédients pour tout avoir sous la main.

Mélanger dans un faitout le bouillon, le galanga coupé en tranches fines, les tronçons de citronnelle, les feuilles entières de kaffir et la coriandre hachée. Porter à ébullition puis baisser le feu afin de laisser frémir 5 bonnes minutes. Retirer le faitout du feu et laisser infuser 20 minute avant de filtrer.

Plonger le poulet en lamelles et les champignons dans le bouillon filtré et porter à ébullition avant de baisser à frémissement pesant 5 minutes et sans couvrir.

Quand le poulet est cuit, ajouter le lait de coco, le jus de citron, la sauce poisson et le sucre. Continuer de chauffer pour remonter la température du plat sans porter à ébullition  (le lait de coco prendrait une consistance peu appétissante).

Hors du feu, ajouter les feuilles de kaffir émincées, le feuilles de coriandre, les fines rondelles de citronnelle, le piment et servir aussitôt.

j’aime aussi accompagner cette soupe avec du riz.

Blinis à la farine de châtaignes & graines de nigelle

Blinis à la farine de Châtaigne et graines de nigelle

Sains et délicatement parfumés, ces blinis raviront vos papilles et en plus, il sont rapides à réaliser.

Ingrédients pour 10/12 grands blinis:

-80g de farine de blé T65
-60g farine de châtaignes (en magasin Bio)
-1cc de poudre à lever
-1/2 cc fleur de sel
-250 g de lait
-2cs d’huile d’olive
-1cc de graines de nigelle
-poivre du moulin

Préparation:

Mettre tous les ingrédients dans un bol et battre de façon energique afin de bien lisser et aérer la pâte.

Cuire à feu moyen sur une poêle anti-adhésive légèrement huilée avec du papier absorbant.

Il est important de retourner le blinis une fois que toutes les petites bulles apparaissent et que la pâte en surface soit cuite. Dorer légèrement la deuxième face.

C’est prêt!!!

Blinis à la farine de Châtaigne et graines de nigelle

Ces blinis sont parfaits pour accompagner le saumon fumé.

Bon appétit!

Blinis à la farine de Châtaigne et graines de nigelle

Crêpes Ladurée

Crêpes Ladurée

Ingrédients:

1 orange non traitée
165 g de farine type 45
40 g de sucre
4 oeufs
50 cl de lait
40 g de beurre (+ 20 g pour la cuisson)
1 cuill. à soupe d’huile
1 cuill. à soupe de rhum (facultatif)
1 cuill. à soupe de Cointreau ou de Grand-Marnier (facultatif)

Préparation :

Prélever le zeste de l’orange et réserver.

Verser la farine dans un saladier ou votre robot, ajouter le sucre et le zeste .

Mélanger les oeufs avec une partie du lait avant de les ajouter dans le saladier avec tout le reste lait (progressivement tout en mélangeant à l’aide d’un fouet ou batteur du robot)

Fouetter jusqu’à l’obtention d’une pâte sans grumeaux .

Ajouter enfin le beurre fondu, l’huile et l’alcool.

Laisser reposer une heure minimum avant de les faire cuire dans une poêle chaude légèrement beurrée.

Bon appétit!

Vanille Kipferl, biscuits de Nöel.

Vanille Kipferl

Petites douceur de Nöel, très appréciée en Autriche et à la maison.

Ingredients:

Pour les biscuits:

35 g de sucre semoule
1/2 cc vanille en poudre ( ou graines d’une gousse de vanille)
120 g de beurre mou
140 g de farine
60 g damandes en poudre
1/2 cuillère à café de vanille liquide

pour le glaçage:

60 g de sucre glace
1 sachet de sucre vanillé

Preparation:

Préchauffer le four à 170.

Mélanger tous les ingrédients pour les biscuits dans un robot (avec la feuille) jusqu’à se que la pâte soit homogène et se décolle des parois (si vous n’avez pas de robots, faites-le à la main).

Former des petites lunes et disposer sur des plaques recouvertes de papier cuisson et enfourner pendant 12 min environ.

À la sortie du four laisser un peu refroidir avant de les rouler dans le sucre glace.

Bonne Dégustation et Joyeuses Fêtes!

vanille kipferl

Marillenknödeln (recette Autrichienne)

marillenknödel

Ingrédients pour 12 knödeln :

500 gr de Philadelphia (ou topfen, ou carrés frais)

350 gr de farine

1 œuf + 1 jaune d’œuf

2 c.c de sucre (facultatif)

1 c.c de sel

12 abricots

12 petits morceaux de sucre (facultatif)

100 gr de chapelure pour l’enrobage

Préparation :

Dans un robot mélanger tous les ingrédients ensemble, hormis les abricots, les petits sucres et la chapelure.

La pâte est un peu collante, c’est normal.

Laisser reposer au frais pendant une bonne trentaine de minutes.

Pendant ce temps, laver et sécher les abricots.

Si vous le souhaitez, vous pouvez placer un petit morceau de sucre à l’intérieur de vos abricots (en évitant de les ouvrir complètement). Par contre, s’ils sont bien mûrs, ne pas les ouvrir ni placer de sucre à l’intérieur. La chair risquerait de s’échapper de vos knödel et ils pourraient se casser.

Placer une grande cocotte d’eau généreusement salée sur le feu et porter à ébullition.

Récupérer la pâte et commencer à former les knödel. Garder de la farine à porté de mains pour éviter que la pâte ne colle de trop. Petite astuce si vous n’avez pas trop le compas dans l’œil, fariner le plan de travail, rouler la pâte en forme de boudin et la diviser ainsi en douze

Quand les abricots sont enfermés dans la pâte, les pocher entre 10 et 12 minutes dans l’eau frémissante.

Faire dorer la chapelure dans une grande poêle avec une bonne quantité de beurre et y enrober les knödel après cuisson.

Les knödel se dégustent encore chauds avec une bonne dose de sucre glace!

Bon appétit! Mahlzeit

marillenknödel

Les knödel se déclinent en d’autres versions comme ci-dessous avec la fraise, mais avec des quetsches c’est encore meilleur (vivement la saison!).

knödel fraise

Les Canelés

IMG_0012-2

Nouveau péché mignon de mon chéri! Les canelés, s’ils sont bien faits (caramélisés et croustillants à l’extérieur tout en restants fondants et délicieux à l’intérieur), ce sont des bombes caloriques auxquelles on ne peux résister!

Ici je préconise les moules en cuivre, mais il existe aussi des moules en aluminium anti-adhésifs qui sont tout aussi efficaces.

Après, il y a les moules en silicone, ils sont limités pour la plupart à 250˚C, comme beaucoup de fours me direz-vous; mais je compte rédiger prochainement une recette adaptée.

Je vais parler de la façon qui se rapproche le plus de la méthode traditionnelle pour cuire un canelé. À savoir, le cuire à très forte température et pour ça on oublie le silicone.

Pour la pâte, il existe une multitude de recettes sur le net et dans les livres. Difficile de savoir celle qu’il faut choisir!

Je dirais simplement que ça dépendra des goûts! Si vous avez le courage de faire comme moi, testez-en plusieurs, modifiez-les, améliorez-les en fonction du rendu, de votre four, de vos papilles et adoptez la recette ULTIME !

 Ingrédients pour une douzaine de grands canelés (5,5):

50cl de lait bio (entier de préférence)

3 oeufs Bio (1 entier + 2 jaunes)

1 gousse de vanille

235 gr de sucre blond bio

140 gr de farine T65 bio

25 gr de beurre bio doux

3 C.s de Rhum brun

Préparation:

Verser le lait dans une casserole.

Fendre la gousse de vanille en deux et la plonger dans le lait avec le beurre.

Porter à ébullition et éteindre le feu.

Laisser infuser une bonne demi-heure.

Battre au fouet électrique les oeufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Récupérer à l’aide du pouce, les graines de la gousse de vanille et les ajouter aux mélange Oeufs/sucre.

Porter une deuxième fois le lait à ébullition.

Tout en continuant de battre le mélange oeufs/sucre/vanille, verser doucement la moitié du lait chaud.

Ajouter la farine.

Continuer de battre et ajouter le reste de lait.

Laisser refroidir.

Bien mélanger pour faire tomber la mousse.

Verser la préparation dans une bouteille (facultatif) et la réserver au frais pendant 24H sans oublier de mélanger (ou shaker) régulièrement.

IMG_5861-2

C’est maintenant que la partie la plus délicate commence!

Préchauffer le four à 275˚C.

Beurrer très généreusement les moules (si tu ne sais pas ce que c’est la générosité, y a une photo pour toi!).

IMG_5940-2

Remplir les moules à 2/3 millimètres du bord (oui je sais, ça gonfle! Mais, ça retombe aussi!)

IMG_5948-2

Enfourner 15 minutes à 275˚C, puis, baisser la température à 200˚C et prolonger la cuisson encore 30 à 35 minutes.

je suis restée un long moment admirative devant ces petites choses faisant ‘bronzette’… C’était tellement beau et émouvant, que je partage!

Démouler à la sortie du four (on peut utiliser couteau non pointu pour s’aider un peu) et laisser refroidir sur une grille avant de déguster.

IMG_5909-2

Pour les moules plus petits (4,5) j’ai procédé à une cuisson différente:

10 minutes à 275˚C, puis, 35 minutes à 190˚C.

IMG_5953-2

Bonne dégustation!

IMG_5951-2